Kémites & chrétiens : des idées pour une discussion audible

 

Point de vue d’une Catho,


 

Quelques assertions prises ça et là sur la toile.

  • «  Je ne comprends pas comment on peut être africain et catholique, avec un Jésus blanc, sachant en plus que c’est la religion de l’occident, imposée à nous via la colonisation » ;
  • « On ne peut pas se développer sans se défaire des religions importées et imposées » ;
  • « L’émancipation de l’Afrique et la fin du néocolonialisme passe aussi et surtout par le retour à nos cultes ancestraux, et par le rejet des religions des colons » ;
  • « L’Afrique a tout créé, l’Egypte en est la preuve, l’occident n’a rien créé en soit ils ont tout copié, ce qu’ils ont vient de ce qu’ils ont volé comme savoirs en Afrique. Même la bible est une copie des textes d’Osiris etc. La personnalité de Marie même est une mascarade en vue d’évincer Isis » ;
  • « Les occidentaux n’adoptent pas nos religions traditionnelles, pourquoi devrions-nous adopter les leurs ? » ;
  • « Jésus n’a jamais existé, c’est une construction de Constantin pour unifier son empire » ;
  • « Comment les catholiques peuvent-ils demander l’intercession de « saints » blancs ou qui n’ont pas de liens de sang/origines avec eux et espérer être exaucés: Vous fâchez vos ancêtres. » ;
  • « Le christianisme est actuellement pour l’Afrique un moyen d’endormir les esprits, pour qu’Elle ne se développe pas » ;
  • « Pour que l’africain accède à la pleine connaissance, il a besoin de retourner à sa racine, à la source « l’Egypte » en vivant cette religiosité ancestrale qui lui est sienne » ;
  • « Voilà! Même l’occident qui se détourne des religions, qu’est ce que nos frères africains font encore dans les églises ; surtout nos sœurs, qui embarquent même les enfants dedans ? » ;
  • « Comment pouvons-nous porter des prénoms qui ne signifient rien pour nous africains, et délaisser les prénoms africains. Marie, Paul, Jean, sont de ta famille ? sont-ils reliés à ton histoire ? à tes racines ? »

Si on veut être un peu rigoureux, il est difficile d’apporter sa contribution à ces affirmations en 2/3 phrases. Mon avis est qu’il y’a dans ces phrases des vérités mêlées à des inexactitudes ou incohérences. Il faut donc décortiquer les notions, c’est primordial, démontrer par les faits etc (ce qui prend du temps). Ex : l’occident. Jolie mot. Mais demandé à votre interlocuteur de définir ce qu’il entend par occident.

En résumé les esprits vifs et à la fois motivés vont décortiquer, les moins motivés vont laisser tomber. J’appartiens au 2e camp.

Aux plus volontaires que moi, je propose aussi de demander à votre interlocuteur de donner une assertion après l’autre. Certaines affirmations fréquemment avancées comportent 3 postulats en 1 bloc. A côté, il vous faut aussi et surtout une bonne connexion internet et trouver avec vos interlocuteurs les sources sérieuses de références (les affirmations des articles historiques sans bibliographie par exemple sont naturellement à prendre avec des pincettes) .

Une fois qu’on adopte cette démarche, une discussion audible et enrichissante a plus de chance de s’engager. A ce moment, Kémites, Chrétiens, vous apprendrez certainement l’un de l’autre.

Voili-voulou, c’est un constat personnel. Avant d’échanger il faut clarifier le sujet et se dire là je m’apprête à répondre, je réponds à quoi exactement ? démarche épistémologique classique me direz-vous, mais bon ça fait toujours du bien de se remémorer ces choses-là !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s