La tyrannie des sentiments

Notre planète est quasi-confinée du fait du Covid-19. Pour vous accompagner durant cette période, nous avons souhaité apporter de l’animation ici, en vous parlant du seul Dj qui mixe les coeurs comme bon lui semble « Dj Cupidon ». Cet article était initialement planifié pour le mois de juin. Mais que serait la vie sans surprises?

Internet est jonché de messages, posts, vidéos de coaching qui abordent sous plusieurs angles le sujet de la tyrannie des sentiments. Aujourd’hui, à Chokolayte de se lancer, comme les tontons Coach Pat et Mwekassa(connexe à ce sujet: voir ici).

En effet, la vie nous donne à voir un certain nombre de tyrannies; parmi lesquelles celles que subissent les êtres amoureux. Permettez-nous de décrire ici ce qu’on pourrait nommer la tyrannie des sentiments.

Les sentiments, ces capricieux-mignons-toutous, aiment à errer où bon leur semble; et ce, même où ils ne sont pas désirés. Ainsi, ils conduisent leurs maîtres à être des prisonniers-libres de cellules grandement ouvertes et sans geôliers. Résultat des courses, malgré la liberté dont ils jouissent, la simple volonté peine à pousser nos prisonniers-libres à l’évasion. Soyons donc compatissants, ils subissent la tyrannie des sentiments.

La tyrannie en question,

Les pensionnaires sont en réalité face à une tension. Imaginons par exemple que vous ayez à choisir entre celui-là ou celle-là :

  • Qui vous plaît énormément, Mr 1, mais qui malgré sa bonne volonté n’arrive pas à vous traiter avec intérêt. Quelques-uns diront tantôt qu’il n’arrive pas à vous traiter « comme vous voulez ». Malheureusement, bien souvent, c’est juste qu’il ne vous traite pas tout à fait « comme il faudrait ».
  • A côté, vous côtoyez cet autre-là, qui ne vous plaît pas ou que très passablement, Mr 2. Ce second vous traite assez bien. En toute franchise, il vous traite bien!

Le premier, Mr 1, peut améliorer un tout petit peu sa conduite pour vous convenir. D’ailleurs, chaque miettelette d’effort aura ici la valeur d’un trophée. Toutefois, pour gagner ces précieux sésames, il vous faudra ramer, vous plaindre, discourir, suggérer, être frustrer, dire, redire, pleurnicher en secret, saturer les messageries de vos fidèles pauvres amis(bientôt excédés malgré leur bonne volonté). Tant d’efforts au final, pour expliquer que vous souhaiteriez être considérée comme quelqu’un qui compte pour votre quelqu’un. Où le bât blesse, c’est qu’en réalité, ce que vous expliquez est une évidence, que celui que vous vous évertuez à éduquer maîtrise très bien.

A côté, comme la vie est taquine, se tient celui qui ne vous dit rien. C’est moche, mais bon, voilà! Il peut même être de bonne compagnie, mais ne stimule pas en vous ce petit quelque chose qui émoustille les relations à leur début. De plus, il n’a pas reçu l’étoile de la tchatche et ou ne sait pas vous faire rire. Concernant Mr 2, ses pseudos-lacunes, car non-rédhibitoires, peuvent simplement être dues au fait qu’il n’a pas commencé à draguer aussitôt que Mr 1(mais ça c’est un autre article).

Malgré tout ce qui lui manque – selon vos goûts personnels – il vous traite correctement. Nous ne sommes pas des bisounours, Mr 2 n’est pas parfait. Toutefois, nous devons l’admettre, vous comptez pour lui et ça se voit. Nul besoin de devinettes ici. Si vous lui donnez sa chance vous serez peut-être sa priorité. Qui sait?

Mais pourquoi notre « petit ange », Mr 2, est-il si naïf(du moins en apparence)? Certainement parce que vous lui plaisez. En fait, vous plaisez « vraiment » à votre quelqu’un cette fois! Prendre soin de vous ou vous faire plaisir n’est donc pas un effort.

Si en lisant ceci vous pensez que le jeune garçon ou la jeune fille au centre de l’histoire est l’unique victime de cette tyrannie; sachez que Mr 2 l’est aussi. Peut-être Mr 1 lui-même l’a été, ou le sera bientôt. Plus compliqué encore, notre « gentil » Mr 2 a lui-même déjà été ou sera un jour le Mr1 d’une demoiselle; qui en même temps fera languir un autre Mr 2.  Ainsi de suite…

D’accord? Pas d’accord? Des avis éclairés? Vous n’avez jamais entendu pareille histoire?Dites-nous ça en commentaires. 

Vous avez aimé l’article? Partagez, likez, aidez-nous à blogger.

 

11 commentaires

  1. Choisir c’est renoncer mais Aimer c’est aussi Choisir. Vu les imperfections de la nature humaine, plutôt que de chercher à tout pris la perfection chez l’autre, cherchons à tout pris les imperfections chez l’autre qui nous arrange. Cela implique ainsi de connaître déjà à son niveau les imperfections qu’on peut et celles qu’on ne peut pas accepter donc de savoir ce qu’on veut vraiment chez l’autre dans le prisme « imperfection » et non « perfection ».

    J'aime

  2. le syndrome du perfectionnisme , on refuse d accepter les defauts de mr 2 mais on subit les defauts de mr 1 de maniere implicite pour nourrir nos illusions du gars parfait ou du couple goal… bel article …

    Aimé par 1 personne

  3. Oui d’accord. La réalité de la vie. L’article pour moi est l’occasion de se poser une question simple à laquelle, on ( de mes expériences et celles de mes proches) ne se pose jamais.  » Que voulons nous vraiment ?  »
    1- Recherchons nous la personne parfaite?
    2- Ou alors la personne qui veut nous rendre parfaite.

    Perso, l’option 2, m’arrange. La volonté est un élément qui surpasse généralement la capacité

    Aimé par 1 personne

    1. Tout à fait! Très souvent, nous n’avons pas toujours le courage de nous poser en vérité face à soi, pour nous demander ce « que nous voulons vraiment « (ça vient peut-être aussi avec la maturité)

      J'aime

  4. J’aurais cru qu’il s’agissait de moi, la fille au milieu😅. Et voilà c’est cela la réalité bien des fois. A souvent vouloir ce qu’on veut, on passe très vite à côté de ce qu’on « a »!

    Belle plume, toujours un plaisir de te lire Chokolayte!

    J'aime

      1. Je pense même que c’est la triste réalité de toutes ou grande majorité des relations. Chaque fille a son M1 qu’elle a peut-être réussi à « améliorer » ou qu’elle « supporte » juste, et son/ses M2 qui l’aiment inconditionnellement à son insu/su. C’est un cycle infernal cette tyrannie là. Merci Chokolayte !! C’est toujours un plaisir de te lire. Très belle plume !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s