Célibataires : ce que LinkedIn vous apprend.

On ne nous a pas tout dit sur LinkedIn! J’ai récemment réalisé que LinkedIn et plus largement les conseils de recherche d’emploi avaient quelque chose à enseigner aux célibataires à la recherche de leur moitié.

Ci-dessous, quelques idées pour les célibataires qui souhaiteraient envoyer des signaux positifs et attirer des recruteurs « sérieux ». Si vous ne connaissez pas ce réseau, je vous conseille de lire ce papier avec un profil LinkedIn sous les yeux : Profil à consulter.

1-  Savoir ce qu’on recherche.

Sur LinkedIn on dira précisez vos critères et renseignez-les.

C’est la phase la plus longue et sérieuse du travail. Préciser le secteur d’activité, localisation, rémunération idéale. Suis-je mobile? Est-ce que la culture de l’entreprise est primordiale pour moi? Quels sont les types de postes que je suis prêt à accepter? Suis-je disponible immédiatement? Ai-je un préavis?

Voilà autant de questions à se poser avant de se lancer.

2-  Activez la cloche.

La cloche activée, est un pictogramme qui signale sur LinkedIn que vous êtes à la recherche.

C’est logique, si celle qui recrute n’est pas sûre que vous êtes activement à l’écoute et à la recherche, elle n’osera peut-être pas vous approcher de peur de faire une chasse. De plus, peu de recruteurs se spécialisent dans la chasse de tête.

En jargon RH la chasse de tête consiste à approcher un beau profil, c’est à dire un professionnel à haut potentiel, déjà confortablement en poste. Le but est de le pousser à la démission pour l’embaucher immédiatement ou plus tard. Une offre plus généreuse que celle de l’ancien employeur est en général faite, avec des garanties plus juteuses.

Je ne doute pas de votre potentiel, mais activez la cloche! Soyez clair, ne laissez pas de place à l’ambiguïté.

3-  Mettre à jour son profil.

Cette étape peut sembler banale. Toutefois, il est important de mettre à jour ses compétences et qualifications, au cas où un recruteur voyant la cloche activée passe par là.

En général, il est conseillé de se poser, pour apprécier ses points forts et mieux les mettre en valeur.

Réalisation Jessica

L’idée n’est pas de prétendre avoir la compétence qu’on a pas, ou la qualification qu’on ne possède pas. Le but est de dépoussiérer ses points forts afin que le recruteur puisse les voir facilement.

Peut-être chez votre ancien employeur, pris dans le train train quotidien, vous avez oublié que vous étiez quelqu’un de chaleureux. Voilà l’occasion rêvée de vous en souvenir.

Les recruteurs RH vous diront que c’est peine perdu de mentir car l’essentiel est d’être accepté dans l’entreprise qui correspond vraiment à ce que vous êtes et à ce que vous avez à offrir.

Une question : quelles sont les compétences que j’ai et qui au premier coup d’oeil peuvent susciter de l’intérêt?

Un défi: mettre en lumière ce petit plus qu’a son profil et qui peut accrocher l’oeil, même le plus dissipé ou une lecture diagonale.

Par ailleurs, si vous n’avez pas les compétences qui correspondent à vos entreprises de rêves vous pouvez aussi travailler à les avoir (choix très très personnel).

4- Qu’est ce que je like? Je m’intéresse à quoi?

Pour ceux qui connaissent un peu LinkedIn, vous savez qu’après le bloc de description, il est possible de voir les derniers commentaires, et likes du profil.  Cette partie est le reflet de vos habitudes et goûts, présentés de manière non formelle. A côté de ceci, tout en bas de la page, est présenté les centres d’intérêt que vous choisissez minutieusement de présenter.

Activités jessica

Centres d'intérêt Jessica

Voilà des signaux envoyés aux recruteurs qui se feront un avis sur vous par ces biais.

A titre d’exemple, si j’affirme vouloir travailler pour « Sauvons la planète », que je précise dans mes centres d’intérêt « COP21 », « Greta Thunberg » mais qu’à côté je like à tout-va les posts de « Vive l’énergie avec plus de CO2 » j’envoie un signal contraire à ma cible. Le risque aussi est d’attirer « Vive l’énergie avec plus de CO2 » à la place de « Sauvons la planète ».

Lorsque c’est le cas, il faut peut-être accorder plus de temps à l’étape 1 afin de savoir ce qu’on recherche.

5- Ne pas trop en faire.

Plusieurs professionnels RH sont contre le fait de remplacer le titre de son poste par « en recherche d’emploi ». Au premier abord ça peut surprendre mais l’argumentaire suivant m’a semblé intéressant.

Jessica Alba profile

En effet, vous postulez, vous rencontrez fréquemment des recruteurs, pour avez activé même la cloche. Pour qui sait lire les signes, vous êtes en recherche. Une mention d’en-tête peut donc être de trop.

Aussi, si actuellement vous n’avez pas d’emploi en tant que professionnel, vous ne vous définissez pas principalement par ce statut. C’est pourquoi, il est plutôt conseillé de mettre en avant « humanitaire passionné, spécialiste dans les stratégies de fundraising.. ».

 Vous êtes certes en recherche d’emploi, en écoute active mais tout votre profil ne doit pas transpirer la recherche d’emploi.

Le recrutement est un deal gagnant-gagnant dans le principe. Chaque profil est une chance pour l’entreprise qui le recrute, elle voit en lui ce qu’elle recherchait et pareillement, il voit en elle ce qu’il recherchait. En outre, le fit ne sera jamais parfaitement parfait, car le ciel est sur nos têtes et nos pieds sont ancrés dans la poussière.

Belle semaine de l’amour…

Je me suis essayée ici à un style d’écriture assez étrange, axé uniquement sur la métaphore. Si des aspects semblent flous, n’hésitez pas à m’interpeller en commentaires; ou d’ailleurs à me challenger.

4 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s