Pensée d’une confinée (série Covid-19)

On doit oublier notre égoïsme, nos hypocrisies, nos jugements et nos airs supérieurs. On doit arrêter de se dire qu’on est des « êtres sains dans un monde malade » alors que parfois on passe devant une injustice sans même se retourner.

COVID-19, quelle communication pour l’Afrique? (série COVID-19)

Il est rassurant de réaliser que 9 camerounais sur 10 ont un téléphone portable. Une sensibilisation via l’envoie de messages de la part du gouvernement, serait à priori efficace. Ceci contrairement à une communication uniquement via internet; où seuls 3 camerounais sur 10 ont accès .

Pourquoi ne suis-je pas devenue « nappy » il y’a 7 ans?

parce que à ce moment là précisément, je l’aurais fait pour prouver ou démontrer que j’étais une africaine bien dans sa peau, qui assume ses attributs naturelles/n’a pas honte de ses cheveux; et ce n’était pas nécessaire parce que je l’étais déjà :).

Au pays des amoureux

Très belle fête de l’amour à tous! Enfin vendredi 14! Je nous propose de replonger dans le réel. Cette fois…

Jeudi cocooning

Dans quelques heures nous serons le 14 février! Je n’ai rien vu passer. Voilà quatre jours maintenant que nous vous…

Revisitons les basiques

Tu es courageuse ma chérie, Je suis fière de toi, Là je te reconnais bien je savais que tu y arriverais, bravo, tu es génial mon chéri!

Simplet tout ça vous me direz. Mais ça change tout pourtant.

Un amour dans le réel

c’était la seule personne avec qui je voulais être quand ça n’allait pas, la personne à qui je disais tout. On faisait du « pillow talk » assez souvent et chacun prenait les conseils de l’autre.

Célibataires : ce que LinkedIn vous apprend.

Une question : Quelles sont les compétences que j’ai et qui au premier coup d’oeil peuvent susciter de l’intérêt? Mettre en lumière ce petit plus qu’a son profil et qui peut accrocher l’oeil même le plus dissipé, ou pris dans une lecture diagonale.

Mes 10 livres 2019

« Parce que l’Homme ne peut compter que sur lui-même, qu’il ne peut pas par conséquent ne pas choisir, qu’il lui est donc nécessaire d’agir [praxis] et de choisir en toute responsabilité, et qu’il ne peut être de mauvaise foi, ni « salaud », ni « lâche », l’homme n’est donc que « ce qu’il [se] fait [être] »; l’homme est le produit de ses choix. Aucun déterminisme par conséquent, ni aucune excuse, ne peut venir empêcher sa propre réalisation; par son humanité libérée [créée], dans un existentialisme humaniste proclamé – selon Sartre et les existentialistes -, l’homme choisit alors la règle selon laquelle l’ « existence précède l’essence ».